Vous n'êtes pas connecté. Votre panier est vide    

Fiches techniques



FAQ : la méthode au dithionite et le pack dithionite



Quels sont les avantages et les inconvénients de la méthode au dithionite sur les autres méthodes de nettoyage ?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

La méthode au dithionite présente l'avantage d'enlever des oxydes de fer sur un grand nombre d'espèces notamment des espèces sensibles aux acides ou aux bases. C'est donc une méthode "douce" applicable sur un large panel d'espèces. Si la méthode est très polyvalente, elle présente en contre partie quelques inconvénients : d'abord, c'est une méthode moins efficace que certains acides, notamment Cristocline. Il est donc parfois nécessaire de procéder à plusieurs bains de traitement. C'est aussi une méthode un peu enquiquinante à mettre en œuvre en exigeant, par exemple, le maintien d'une température minimale pour agir correctement. Enfin dans les meilleures conditions, un bain de dithionite est complètement oxydé au bout de 48 h et ne peut plus être utilisable.C'est donc un procédé de nettoyage à conseiller lorsque les espèces minérales à "désoxyder" sont susceptibles d'être "attaquées" par les autres méthodes (Voir le tableau des compatibilités dans "Comment bien nettoyer les minéraux"). Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Peut-on utiliser le dithionite sans le "mélange pour solution tampon" ?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Le dithionite est parfois utilisé par certains collectionneurs sans "solution tampon". Cette pratique motivée par une recherche d'économie se révèle peu performante, augmente le risque de précipitation de dépôts indésirables (enduits noirs constitués de sulfures de fer ou formation de soufre) et rend le bain légèrement acide. Autant de raisons qui rendent cette méthode sans intérêt car elle ne permet plus d'éliminer les oxydes de fer sur un certains nombres d'espèces qui par ailleurs sont impossibles à traiter sans cela (calcites, fluorites, etc. Voir le tableau des compatibilités dans "Comment bien nettoyer les minéraux").Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Peut on utiliser le dithionite avec seulement du bicarbonate de soude ou une base comme de l'ammoniaque ou de la soude (et donc sans citrate) ?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Le dithionite utilisé seul donne des solutions légèrement acides (voir la question juste au dessus). Pour compenser cet effet, certains collectionneurs ajoutent du bicarbonate de soude ou de l'ammoniaque ou encore de la soude à leurs bains de préparation. En procédant ainsi, ils neutralisent effectivement l'acidité du bain et effectivement il devient possible de nettoyer les espèces sensibles aux acides (calcites, fluorites, etc. Voir le tableau des compatibilités dans "comment bien nettoyer les minéraux"). Cependant le produit reste peu performant et surtout le risque de précipitations de dépôts indésirables (enduits noirs faits de sulfures de fer) est toujours élevé. Le problème de ces dépôts est qu'ils sont difficiles à enlever sans le concours d'acides forts, une situation qui fait donc perdre l'avantage de la méthode qui est avant tout le nettoyage d'espèces ne supportant pas les acides. Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

A quoi sert le citrate et le bicarbonate que l'on utilise dans la méthode au dithionite et que l'on trouve donc dans les packs ?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Le bicarbonate de sodium a pour fonction de tamponner la préparation dans une frange de pH relativement neutre et permettre ainsi le nettoyage d'espèces ne supportant pas les milieux acides ou alcalins. Quant au citrate de sodium sa fonction est double. Étant lui-même un agent désoxydant, il renforce l'efficacité du dithionite mais surtout, grâce à son caractère séquestrant (chélation), il fixe le fer et empêche sa précipitation sous la forme de dépôts de sulfures de fer (enduits noirs).Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Que se passe t-il si j'augmente les doses de dithionite ? Vais-je améliorer l'efficacité ?

Non, un excès de dithionite n'améliore absolument pas l'efficacité et a pour conséquence l'acidification du bain de préparation. Cela augmente donc le risque de précipitation de sulfures de fer (enduits noirs) et favorise la formation de gaz toxiques (hydrogène sulfuré).Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Je n'arrive pas à dissoudre complètement le "mélange pour solution tampon" ? Que dois-je faire ?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Pour faciliter la dissolution du "mélange pour solution tampon", tiédissez le bain de préparation ou utilisez de l'eau tiède. Vous pouvez aussi préparer de la solution tampon à l'avance, permettant aux processus de dissolution de se faire avec le temps (cinétique). La solution tampon ainsi préparée ne s'altèrera pas avec le temps et vous pourrez alors utiliser le moment venu, un bain à température ambiante. Vous éviterez ainsi d'exposer à des chocs thermiques vos spécimens fragiles plongés dans des bains tiédis ou de batailler à dissoudre au dernier moment le mélange dans une eau trop froide.Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Pour enlever certains enduits, il m'a fallu m'y prendre à  plusieurs fois. Est ce normal ?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Oui, comme précisé plus haut, même dans les meilleures conditions, la méthode au dithionite est d'une performance moyenne et est surtout indiquée pour enlever des enduits de faibles épaisseurs. Plusieurs bains sont parfois nécessaires pour éliminer des enduits d'oxydes de fer un peu épais. Pour dissoudre de franches croûtes et si l'espèce le permet (exemple quartz, barite, etc.) préférez une méthode utilisant des acides comme Cristocline.Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Après avoir nettoyé des calcites, des fluorites, etc. recouvertes d'oxydes de fer, j'ai constaté une perte de brillance. Est-ce normal ?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Non, la méthode au dithionite n'altère en rien ces espèces et celles reconnues inertes à l'action de la méthode (Voir le tableau des compatibilités dans "Comment bien nettoyer les minéraux"). Il s'avère que fréquemment les espèces recouvertes par des oxydes de fer sont tout simplement ternes en-dessous. En enlevant ces enduits, le traitement au dithionite ne fait que révéler l'état de surface réel du spécimen sous la couche d'oxyde. La méthode au dithionite ne peut pas rendre brillant un spécimen qui ne l'est pas !Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Je n'arrive pas à enlever certains enduits noirâtres que je suppose être des oxydes de manganèse (wad) ? Est-ce normal?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Oui, la méthode au dithionite n'est vraiment efficace que sur les oxydes de fer. Certains oxydes de manganèse noirâtres peuvent facilement être confondus avec des oxydes de fer, souvent noirs aussi. La confusion entre les deux types d'enduits est d'autant plus pernicieuse que ces deux dépôts peuvent être présents sur un même spécimen. Pour enlever les oxydes de manganèse, nous vous conseillons d'utiliser notre produit : formule manganèse. Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Le nettoyage de mes sidérites s'est révélé désastreux ? Est-ce normal?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Oui et non ! Oui, si ce sont des sidérites altérées, ce qui est la plupart des cas ! Les lentilles, pétales, rhomboèdres ou autres prismes de couleur bruns à noirs abusivement appelés "sidérites" ne sont plus, justement, des sidérites mais des pseudomorphoses en oxydes de fer ! Et comme le dithionite est fait pour dissoudre ces oxydes de fer, nous vous laissons présager le résultat ! Une "vraie" sidérite est un minéral peu courant de couleur verdâtre. On peut nettoyer la "version vraie" de cette espèce selon la méthode au dithionite à condition de bien surveiller l'évolution du traitement. Cela dit, on notera qu'une sidérite recouverte d'oxydes de fer est une sidérite en cours d'altération !Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Puis-je remplacer le citrate utilisé dans le "mélange pour solution tampon" par du jus de citron ou de l'acide citrique?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Vous pouvez remplacer le citrate de sodium par du jus de citron à condition d'utiliser une grande quantité de jus de citron (un bon demi litre de jus de citron par litre de solution tampon) qu'il vous faudra neutraliser par une quantité équivalente de bicarbonate de sodium ou par de la soude (hydroxyde de sodium). En contrôlant le pH, vous obtiendrez alors de manière empirique et incertaine les 58 g de citrate de sodium utilisés dans la "solution tampon". Il en est de même pour l'acide citrique ou les quantités mises en jeu sont moindres. Hormis le coté didactique de la manipulation, il ne semble y avoir aucun avantage à pratiquer ainsi d'autant que les effets indésirables dus à la complexité des produits sont nombreux et imprévisibles. Le citron, ce n'est pas que de l'acide citrique ! Alors, attention aux mirages des astuces de grands-mères qui se révèlent à la pratique plus onéreuses et toujours incertaines ! Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Pendant combien de temps ou combien de fois puis-je utiliser un même bain de dithionite ?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Le dithionite est un produit qui se dénature rapidement par oxydation au contact de l'air et de l'humidité. Il faut considérer que dans la pratique un bain bien protégé et préparer selon les règles de l'art (voir mode d'emploi) n'est vraiment efficace que les 24 premières heures. Passer ce délai, on peut encore l'utiliser mais le produit aura perdu beaucoup de son efficacité. Au delà de 48 heures, on peut le considérer comme totalement inefficace et peut être rejeté à l'égout (voir "Elimination et rejets des bains usagés").Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Que se passe-t-il si je rajoute un peu d'acide comme par exemple de l'acide chlorhydrique dans le bain de préparation ? Vais-je améliorer la performance ?Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite

Absolument pas ! L'ajout d'acide dans un bain de dithionite libère des gaz toxiques (notamment de l'hydrogène sulfuré) et favorise la précipitation de sufures de fer sous la forme d'enduits noirâtres. Pareillement, vous devez veiller à ne jamais traiter un spécimen qui est resté dans de l'acide sans vous être assuré d'avoir neutraliser toutes traces d'acide par des bains prolongés dans de l'eau additionnée de bicarbonate de soude.Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite
Sauf à être chimiste, ne mélangez jamais les produits entre eux et respectez bien les modes d'emploi et les consignes de sécurité données avec les produits.Copyright Daniel Gol- Reproduction interdite


Pour en savoir plus, voir aussi

> Méthode au dithionite

> Mode d'emploi du Pack dithionite

> Pack dithionite

> Dithionite

Mentions légales - Plan du site - Dernière mise à jour : 11-2017

Conception Daniel Gol © 2017.